Apprentissage actif

Apprendre de nouvelles façons d’enseigner

Comment un programme novateur de perfectionnement professionnel permet aux enseignants de mettre en pratique leur façon d'enseigner.

Mentor Public Schools Case Study

« Nous devions sortir de notre zone de confort et repenser notre façon d’enseigner. Avant, je n’aurais jamais imaginé vouloir des canapés dans ma classe, mais maintenant, je suis enchantée des possibilités qu’ils offrent. », rapporte Jaclyn Nemes, enseignante en économie et en éducation financière à la Mentor High School à Mentor, Ohio.

Elle décrit l’impact d’un programme novateur de perfectionnement professionnel, conçu pour inspirer de nouvelles façons d’enseigner afin de mieux répondre aux besoins des quelque 7 700 élèves de ce district scolaire public. La transformation en cours est centrée sur l’exploration et l’adoption de nouvelles pédagogies.

Toutefois, la direction a réalisé que la réussite de ce projet nécessitait de nouveaux espaces, du nouveau mobilier et des nouvelles technologies et qu’il serait profitable aux enseignants d’apprendre à utiliser efficacement ces nouvelles ressources, et à les mettre en pratique. Ainsi, grâce à une subvention de l’État et à une étroite collaboration avec Steelcase, Mentor a élaboré un plan ambitieux de modernisation des espaces, comprenant la rénovation des salles de classe, ainsi qu’un nouveau centre de perfectionnement professionnel.

Au sein de cette installation novatrice, les enseignants réinventent leur rôle traditionnel de diffuseurs de contenu et découvrent des manières d’enseigner plus actives et axées sur des projets.

Actuellement on voit rarement des enseignants debout devant leur classe. Il est plus probable qu’ils déambulent dans la classe pour aider les élèves à faire leurs devoirs à leur propre rythme. Certains peuvent s’installer sur des sofas et se plonger dans leurs finances personnelles sur leur ordinateur portable. Par ailleurs, de petits groupes peuvent se retrouver autour de tableaux blancs pour discuter de la viabilité financière de la réhabilitation d’un immeuble délabré. Tous les projets trouvent un écho dans la vie des élèves, en apportant des solutions aux problèmes concrets.

Ces nouvelles approches font partie de la mission : inspirer les élèves aujourd’hui pour qu’ils atteignent leur plein potentiel demain. « Nous essayons de changer la façon d’enseigner et d’apprendre, pour préparer les élèves aux études post-secondaires », explique Mike Lynch, directeur de l’innovation et de la technologie pédagogique. « Nous savons que dans la vie, on ne nous apporte pas les informations. »

« L’éducation ne peut plus se limiter à mesurer la compréhension du contenu par les enfants », poursuit-il. « Il s’agit de savoir s’ils sont capables de collaborer et de communiquer, s’ils développent une pensée critique et si nous leur avons permis d’être créatifs. S’ils ne peuvent pas exprimer ce qu’ils ont appris à leur façon, ils auront des difficultés plus tard. »

LES ENSEIGNANTS METTENT EN PRATIQUE LEUR MANIÈRE D’ENSEIGNER

A côté de l’école secondaire de Mentor se trouve un nouveau centre de perfectionnement professionnel de 1 500 mètres carrés appelé Paradigma. Conçu pour être polyvalent et multiusage, cet endroit permet aux enseignants, au personnel, aux élèves et aux membres de la communauté de tester directement les avantages d’un environnement flexible pour apprendre et coopérer.

Chaque jour, 20 à 30 enseignants du district s’investissent dans le perfectionnement professionnel, l’apprentissage et l’expérimentation des stratégies et des outils de l’apprentissage actif. Il ne s’agit aucunement d’un apprentissage du type « assis et silencieux ». Les enseignants se trouvent dans les mêmes types d’espaces flexibles et ils utilisent les mêmes technologies qu’on les encourage à utiliser dans leurs salles de classe. « Au Paradigma, les enseignants ont le temps et l’opportunité de mettre en pratique ce qu’ils ont appris, de se l’approprier et de l’utiliser d’une manière créative dans un espace flexible et favorable. », rapporte Lynch.

De plus, Paradigma est un espace de travail pour le personnel administratif et un lieu de rencontre pour le conseil d’école, les associations de parents et autres groupes scolaires. Il est également accessible aux autres districts scolaires pour leurs propres programmes de perfectionnement professionnel, et les hommes d’affaires locaux peuvent aussi y tenir des réunions ou y organiser des événements. Les salles peuvent être facilement agrandies ou réduites avec des cloisons, en fonction des groupes et des besoins, et les salles de réunion avoisinantes sont des alternatives intéressantes pour les particuliers ou les petits groupes.

DES SALLES DE CLASSE RÉNOVÉES : CHOIX, CONFORT ET FLEXIBILITÉ

Mentor est à mi-parcours d’un plan de rénovation des salles de classe dans les 10 écoles du district. « Chaque salle des écoles de Mentor, de la maternelle au lycée, aura été évaluée et rénovée afin de faire de l’apprentissage actif une priorité majeure », dit Lynch.

Le réaménagement de 65 salles de classe au lycée était une priorité, et les résultats ont été très encourageants. Avant environ 80 à 90 % de nos salles de classe ont été aménagées de la même façon – des rangées de tables », se souvient Lynch. « Nous savions que nous avions besoin d’améliorer le confort physique. Nous voulions également que chaque enseignant dispose d’au moins trois types de sièges dans sa salle de classe, afin que les élèves aient le choix. Après tout, qui a dit que les élèves ne pouvaient pas être à l’aise et apprendre en même temps ? »

La flexibilité a également occupé une place centrale. Les chaises souples, les sofas, les poufs, le mobilier modulaire sont maintenant la norme dans les salles de classe. Et beaucoup d’entre elles n’ont plus de table fixe pour l’enseignant. Au contraire, les enseignants se déplacent dans toutes les zones de la salle, en alternant entre les individus et les groupes de travail. Il y a de nombreux tableaux blancs, et les enseignants et les élèves projettent l’écran de leur ordinateur portable sur les écrans. Le district donne un ordinateur portable à chaque élève et à chaque enseignant pour toute l’année scolaire.

« Dans tous les cas, nous voulions nous assurer que l’environnement de la salle de classe était totalement au service du processus d’apprentissage », souligne M. Lynch. « Pour y parvenir, explique-t-il, les enseignants doivent être en mesure de partager rapidement leur classe en différents groupes d’apprentissage, au lieu d’attendre que tous les élèves apprennent la même chose en même temps et de la même manière. Il se peut qu’un groupe se trouve à un poste de technologie et travaille avec le contenu que l’enseignant a déjà affiché. D’autres regardent peut-être une vidéo sur le sujet. En même temps, l’enseignant peut travailler personnellement avec de petits groupes d’élèves à d’autres postes dans la salle. »

« Il y a tellement de façons d’impliquer les élèves pour les faire bouger, collaborer et réfléchir en profondeur », convient Tracy Coleman, professeure d’anglais. « Aujourd’hui, non seulement nos salles de classe invitent à la coopération, mais elles exigent aussi que les enfants soient face à face et communiquent entre eux d’une manière très naturelle. Il n’y a plus besoin de se lever et de déplacer le mobilier souvent assez lourd. Les enfants entrent dans la classe et on a déjà l’impression d’être impliqués, non seulement en tant qu’individus, mais aussi pour comprendre les différents points de vue et apprendre les uns des autres. Le résultat est un beau mélange d’idées et de perspectives. Même lorsqu’ils ne sont pas d’accord, les élèves apprennent que des points de vue divergents sur un sujet peuvent justement leur permettre d’approfondir leur propre compréhension du sujet. »

Assessing Experiences

« L’un des défis de l’éducation est de mesurer sa réussite », observe Lynch. « Chaque fois que vous avez affaire à des êtres humains, vous avez affaire à de nombreuses variables. Nous sommes un district très performant, mais les évaluations de l’État ne sont qu’une mesure parmi d’autres. Je dirais que notre réussite se mesure simplement en déambulant, en observant et en parlant avec les personnes. Vous constaterez que les enseignants et les élèves se sentent généralement plus à l’aise avec les possibilités et les espaces dans lesquels ils peuvent maintenant travailler, et qu’ils profitent de la technologie dont notre district dispose. »

Laissez un commentaire

Histoires similaires

Concevoir la salle de classe de demain

Comment cette université utilise les salles de classe Steelcase Education pour préparer les étudiants à un monde en rapide évolution ?

Éducation et espace de
travail : six tendances initiées par la génération Z

Les membres de la génération Z, qui ont grandi avec les technologies les plus performantes, sont plus exigeants que leurs aînés vis-à-vis des espaces d’apprentissage et des espaces de travail. Six tendances illustrent cette évolution.

Les leçons tirées de l’expérience de l’apprentissage actif

Docteur Robert Talbert partage ses recherches sur les classes d’apprentissage actif.