Mieux travailler

Créer une culture hybride

Les cinq nouveaux besoins des employés

La pandémie a transformé notre manière de consommer, de vivre, d’apprendre – et de travailler. Si certaines organisations sont habituées au travail hybride, pour d’autres, celui-ci incarne un profond bouleversement dans leur mode de fonctionnement. Quelle que soit la politique adoptée par votre entreprise dans ce domaine, ce mélange d’interactions en ligne et en face à face suppose de répondre à de nouveaux besoins et de faire évoluer les espaces et les technologies.

Malgré les difficultés qu’elle pose, cette transition offre aux entreprises une occasion unique de transformer leur culture.

Hybrid Culture

La flexibilité, qui repose sur une grande confiance entre l’organisation et ses employés, fera émerger de nouveaux modes de travail et transformera la manière dont les environnements de bureaux contribuent à l’épanouissement et à la performance des individus. À l’occasion d’un webinaire récemment organisé par Steelcase et intitulé « Prototyping the Future of Work », quelque 1 000 participants ont livré leur perception du travail hybride. Pour 59 % d’entre eux, le principal avantage de celui-ci réside dans sa capacité à attirer et à fidéliser les talents. Cependant, pour 54 % d’entre eux, il présente un risque d’érosion de la culture d’entreprise.

Créez des espaces hybrides performants

Découvrez comment optimiser vos espaces afin de rapprocher les employés, où qu’ils se trouvent.

Téléchargez le guide

Partout dans le monde, les employés en télétravail ont souffert de la solitude. Et le stress généré par les vagues épidémiques successives, un retour au bureau sans cesse reporté et un changement quasi-quotidien des conditions de vie et de travail s’est ajouté à ce sentiment d’isolement. Ainsi, les individus de retour au bureau ont besoin de retrouver leur motivation et de reprendre progressivement leurs marques. Les entreprises ont compris qu’il était primordial d’adapter leur culture afin de créer de nouvelles normes en matière de collaboration.

Les espaces de travail peuvent promouvoir une culture hybride résiliente en offrant des configurations qui facilitent la collaboration distribuée et renforcent le sentiment d’appartenance à l’équipe et à l’organisation. À cet égard, la recherche de Steelcase montre que le sentiment de communauté favorise la performance, la motivation, l’innovation et la fidélisation des employés. Beaucoup de grandes entreprises s’efforcent de mettre en œuvre les changements nécessaires avant le retour de leurs collaborateurs pour montrer à ces derniers qu’elle tient compte de l’émergence du travail hybride et des nouveaux besoins qui en découlent.

Dans le Steelcase Learning + Innovation Center (LINC) de Grand Rapids (Michigan), un grand écran facilite la collaboration hybride au sein de l’open space.

 

Les cinq besoins liés au travail hybride

Sécurité :
La sécurité physique figure toujours en tête des priorités. Les employés veulent avoir le sentiment que leur entreprise fait tout ce qui est en son pouvoir pour assurer leur sécurité et limiter la propagation de la maladie. La qualité de l’air est l’une de leurs principales préoccupations : 62 % des participants à une récente enquête de McKinsey ont déclaré qu’ils seraient moins anxieux à l’idée de retourner au bureau si la filtration était optimisée.

En outre, la sécurité psychologique revêt une importance croissante compte tenu des nombreux bouleversements auxquels les individus sont confrontés. Les employés – où qu’ils se trouvent – ont besoin de sentir qu’ils peuvent exprimer leur opinion, partager des idées, poser des questions et commettre des erreurs pendant cette phase de transition.

Dans le Steelcase Global Business Center de Grand Rapids, les espaces extérieurs invitent à varier les modes de travail et permettent aux individus de renouer avec leurs collègues.

Sentiment d’appartenance :
À l’ère de la collaboration distribuée, les individus ont besoin d’un espace de travail qui contribue à créer une communauté favorisant la cohésion et la coopération. En effet, les équipes soudées visent des objectifs identiques et partagent une même conception du leadership. La confiance et l’engagement permettent aux individus d’apprendre, de s’adapter et de faire preuve de résilience face à l’évolution des circonstances.

Productivité :
Le travail hybride nécessite des environnements et des technologies adaptés. La visioconférence à deux ou en petit groupe requiert soit des espaces fermés, soit une excellente intimité acoustique au poste de travail. Les groupes ont besoin d’espaces qui favorisent la participation équitable de tous les employés, où qu’ils se trouvent – chacun doit pouvoir voir et être vu, entendre et être entendu. Qui plus est, il convient d’améliorer la présence virtuelle par le biais des caméras, du son, des contenus et de l’éclairage.

Au LINC, cet espace offre aux employés hybrides l’intimité et le contrôle dont ils ont besoin pour se concentrer ou passer un appel en visio sans être dérangés.

Bien-être :
Le bien-être physique est primordial pour les employés hybrides, surtout s’ils passent beaucoup de temps en visioconférence. Ces derniers mois, leur confort a été mis à rude épreuve et ils recherchent des espaces et des expériences qui les aident à se régénérer et à refaire le plein d’énergie tout au long de la journée. Enfin, ils doivent se sentir en phase avec l’évolution de leur travail et être à l’aise avec les nouveaux types d’espaces et les nouvelles technologies prévus pour la collaboration hybride.

Contrôle :
Face à la crise actuelle et à l’évolution des modes de travail, les individus sont en quête de points d’ancrage. Ils souhaitent avoir davantage de contrôle sur :

  • leurs espaces de travail au bureau
  • leur temps de travail au bureau et à domicile
  • leur mode de travail, qu’ils travaillent seuls ou en équipe

Le travail hybride, quelle que soit la forme qu’il revêt d’une entreprise et d’un individu à l’autre, offre aux organisations une occasion unique de réinventer leur culture. À l’avenir, les employés et les dirigeants devront repenser leurs attentes vis-à-vis de l’organisation du travail, adopter de nouveaux comportements et s’interroger sur le rôle du bureau. Une chose est sûre : face à l’évolution des modes de travail et d’interaction, l’espace de travail hybride doit être un lieu fédérateur capable de répondre aux nouveaux besoins des individus.

Laissez un commentaire

Histoires similaires

Définir l’expérience employé de demain

Définir l’expérience employé de demain

De nouvelles recherches internationales étudient la manière dont les organisations abordent le travail hybride.

Six conseils pour établir des usages et protocoles dans les espaces hybrides

Six conseils pour établir des usages et protocoles dans les espaces hybrides

Un espace de travail hybride requiert des usages et des protocoles partagés et clairement communiqués. Ces derniers renforcent l’équité et l’engagement, et créent un sentiment d’inclusion et d’appartenance.

Préparer le retour au bureau

Préparer le retour au bureau

Donna Flynn, vice-présidente Global Talent de Steelcase, explique comment nous avons créé une nouvelle expérience employé afin d’aider nos collaborateurs à amorcer la transition vers un espace de travail hybride.