Education

Concevoir des environnements d’apprentissage hybride

La crise que nous avons traversée a mis en lumière les avantages de l’apprentissage hybride dans l’Education.

Cet article fait partie de notre série de mises à jour du guide « Prochaines étapes : Espaces d’apprentissage post-COVID ».

À l’apogée de la crise liée à la pandémie de COVID-19, les fermetures d’écoles ont concerné 1,6 milliard d’élèves, dans 193 pays. Enseignants et apprenants de tous niveaux ont dû, non sans difficulté, s’adapter soudainement et immédiatement au numérique. Tout comme les employés contraints à pratiquer le télétravail, ils ont rapidement constaté ce qui leur manquait et apprécié les aspects positifs.

Nous avons désormais la possibilité d’apprendre de nos réussites et de nos échecs lors de cette période durant laquelle nos espaces de vie sont devenus des espaces d’apprentissage. À la lumière de ces récents constats, les recherches menées pendant de nombreuses années sur l’apprentissage hybride nous ont permis de réaliser de nouvelles découvertes sur la façon d’améliorer l’expérience pédagogique. (Pour en savoir plus sur les enjeux de cette approche, consultez l’article : Le COVID-19 accélère l’apprentissage hybride).

L’apprentissage hybride associe le meilleur de l’enseignement en présentiel et de la pédagogie en ligne, pour élaborer des solutions améliorées.

PLANIFICATION ET CLARTÉ PÉDAGOGIQUES, ACCÈS À LA TECHNOLOGIE ET SAVOIR-FAIRE : DES FACTEURS DE DIFFÉRENCIATION

La recherche a mis en évidence des facteurs de différenciation essentiels quant à la qualité de l’expérience des enseignants et des apprenants. La cohérence et la clarté pédagogiques à long terme ont considérablement amélioré cette période de travail à distance pour les personnes concernées. Ce constat s’est également vérifié lorsque tous les étudiants disposaient d’un accès équitable à Internet et aux outils informatiques, et lorsque les enseignants étaient familiarisés et efficaces dans l’utilisation des outils et des plates-formes. Les étudiants habitués à l’apprentissage en autonomie se sont plus facilement adaptés à la pédagogie à distance. Enfin, la transparence, la pertinence et la facilité d’accès des canaux de communication entre établissements, apprenants, enseignants et parents se sont avérées extrêmement importantes.

Principales découvertes :

Les chercheurs de Steelcase ont intégré quatre découvertes clés dans l’approche de l’apprentissage hybride fondée sur les recherches menées avant et pendant la pandémie.

one icon
L’apprentissage sur site s’oriente vers l’acquisition de compétences plus poussées et d’expériences personnalisées.

Au lieu d’utiliser le temps de présence pour dispenser un cours magistral, les enseignants peuvent publier le contenu en ligne et mettre ce temps à disposition des étudiants pour travailler à la résolution de problèmes, à la communication et à la collaboration.

two icon

Le niveau d’entente et d’aisance des étudiants et des enseignants varie d’un cas à l’autre.

Alors que certains sont experts dans l’utilisation de Microsoft Teams et de Zoom, d’autres peinent à couper leur micro. En sélectionnant les outils et les approches d’apprentissage en ligne adéquats, les établissements doivent envisager différentes solutions de formation et de développement, tout en définissant le volume de communication parfaitement adapté.


La technologie peut rompre les liens sociaux.

Les étudiants ayant accès à des outils virtuels en classe peuvent se sentir isolés, qu’il s’agisse d’applications solitaires les coupant des interactions humaines, ou de solutions de diffusion vidéo exposant un vaste groupe. L’apprentissage en ligne permet davantage de personnalisation, mais est souvent basé sur un grand volume de texte et pauvre en interactions.

Les attentes envers l’espace se sont accrues.

Tous les espaces devront être adaptés pour réaliser des activités cognitives et développer le sentiment de communauté à travers des échanges relationnels et d’apprentissage. Rares sont les environnements pédagogiques multifonctionnels, cependant, avec le développement du travail en ligne, les espaces adjacents, comme les laboratoires, les bibliothèques et les espaces de détente, jouent de nouveaux rôles ciblés dans la combinaison des espaces d’apprentissage.

Principes d’aménagement :

La recherche et les découvertes ont permis d’élaborer cinq principes d’aménagement, essentiels pour créer des environnements d’apprentissage hybride performants et sûrs.

Open image tooltip

ÉTAT D’ESPRIT + ANTICIPATION

L’espace peut fournir des indices et témoigner de l’anticipation mise en œuvre, à travers des environnements et des technologies adéquats, ainsi que la consolidation des plans et de la communication. Il est important de disposer des éléments suivants :

Un plan et une cohérence stratégiques.

Des plates-formes et des pédagogies clairement identifiées.

Une facilité d’accès et un climat égalitaire pour tous.

Des solutions de soutien et de communication.

Open image tooltip

INTERACTIONS SOCIALES

L’apprentissage est optimal lorsque les interactions entre les individus, la technologie et l’espace sont pensées de façon innovante. L’espace favorise les interactions sociales recherchées en assurant les conditions suivantes :

Garantir la visibilité des écrans et des contenus pour chaque individu.

Faire en sorte que les personnes sur site puissent voir et être vues par les participants à distance.

Être attentif aux disparités en termes de présence, afin que les participants à distance et sur site puissent contribuer équitablement.

Open image tooltip

HAUTE FLEXIBILITÉ

Les salles de classe et les espaces informels doivent être extrêmement flexibles pour accompagner les nouveaux comportements d’apprentissage liés aux nouvelles technologies. Il est essentiel que ces espaces favorisent les conditions suivantes :

Nouveaux modes d’apprentissage, telles que les activités manuelles et les passages d’un mode d’apprentissage à l’autre.

Modularité (espace susceptible de s’adapter à l’utilisateur) et convertibilité (modification de l’usage, par exemple gymnase transformable en classe).

Assouplissement des frontières spatiales par la valorisation des « espaces intermédiaires » hors des classes pour l’apprentissage.

HÉBERGEMENT + INTÉGRATION

L’hébergement de technologie est essentiel pour les environnements d’apprentissage hybride. Les éléments importants à prendre en compte sont les suivants :

Accès à l’électricité dans l’ensemble de la pièce.

Configuration de la diffusion et de la captation vidéo : prise en compte des angles de caméra et des différents écrans, destinés aux contenus et aux utilisateurs à distance.

Mise à disposition d’outils numériques et analogiques, tels que des tableaux blancs pour visualiser et partager des idées en tandem.

Anticiper les prochaines étapes : interfaces vocales, intelligence artificielle et réalité virtuelle sont déjà en phase de test pour améliorer l’apprentissage.

DENSITÉ + POSITIONNEMENT + SÉPARATION

L’apprentissage hybride peut permettre de réduire la densité, mais les exigences en matière de distanciation physique doivent être gardées à l’esprit. Il est nécessaire d’envisager les mesures suivantes :

Réduire la densité en supprimant des sièges ou des bureaux et réaffecter l’utilisation des espaces les plus vastes, tels que les gymnases ou les bibliothèques, pour en faire des salles de classe.

Modifier le positionnement en faisant pivoter les bureaux à 90° pour qu’ils soient orientés dans différentes directions. Une configuration en damier peut créer davantage d’espace autour des étudiants.

Ajouter des séparations à l’aide d’écrans configurables par les utilisateurs, pour assurer protection et autonomie.

Environnements d’apprentissage hybride

La mise en place de principes clés dans les salles de classe, les laboratoires, les espaces collaboratifs et sociaux, et les facultés améliore l’apprentissage hybride.

En cas d’impossibilité de se rendre sur le site, la « présence » des participants à distance est assurée grâce à des écrans muraux. Des microphones installés au plafond garantissent la qualité acoustique.

Cette salle de classe organisée sur le modèle d’un laboratoire et optimisée pour le partage technologique. La configuration en triangle assure la visibilité du contenu numérique et permet les interactions visuelles entre les participants.

Cette pièce multifonctions peut être utilisée comme une salle de classe à part entière ou comme un espace partagé, par exemple un laboratoire d’innovation destiné à l’enseignement.

La pédagogie en ligne mêle expériences d’apprentissage en présentiel et activités en équipes virtuelles.

Les étudiants peuvent choisir leur posture ou leur emplacement idéal pour travailler. La technologie collaborative facilite le partage d’informations ou le travail d’analyse avec des pairs ou des enseignants.
Espaces destinés aux équipes enseignantes

Espaces dédiés aux professeurs

Cette cabine acoustique judicieusement placée offre de l’espace et des outils pour accompagner l’apprentissage à distance et peut être utilisée par de nombreux enseignants.

Face aux exigences croissantes auxquelles est soumis le personnel enseignant, le bureau privé offre un espace pour s’isoler et se régénérer.

Le développement des activités en ligne redéfinit l’organisation de nos espaces. Pour en savoir plus sur les solutions d’aménagement favorables à l’apprentissage hybride, consultez nos idées concrètes.

En savoir plus

Laissez un commentaire

Histoires similaires

Le COVID-19 accélère l’apprentissage hybride

Le COVID-19 accélère l’apprentissage hybride

La crise que nous avons traversé a mis en lumière les avantages de l’apprentissage hybride dans l’Education.

Un espace à l’essai : l’Université d’Amsterdam imagine sa future bibliothèque

Un espace à l’essai : l’Université d’Amsterdam imagine sa future bibliothèque

Au bout de presque 400 ans d’existence, on peut dire que la tradition fait partie intégrante de l’ADN d’une université. Mais de nos jours, le succès des instituts de formation, anciens comme récents, dépend de la façon dont ils anticipent et satisfont les besoins et les attentes des étudiants du XXIe siècle.