Planète + société

Back from the Future

Un programme développé par Ouishare explore des scénarios sur notre future manière de vivre, d’apprendre et de travailler.

« On dit parfois que pour aller vite, il faut être seul, tandis que pour aller loin, il faut être ensemble », déclare Sarah Eisenmann, membre de Ouishare basée à Munich. Sarah applique d’ailleurs cette devise au quotidien dans le cadre de sa mission. Fondé à Paris en 2012, Ouishare est à la fois une communauté, un réseau, un organisme à but non lucratif et un groupe de réflexion. Implantée dans 30 villes d’Europe, d’Amérique et du Moyen-Orient, cette structure a pour objectif de résoudre des problèmes sociétaux, économiques et environnementaux.

En octobre 2018, Ouishare Munich a lancé un programme participatif de recherche prospective intitulé « Back from the Future ». Ce dernier vise à encourager l’esprit d’initiative des résidents de Munich afin qu’ils se perçoivent comme des acteurs du changement capables de contribuer à façonner l’avenir de la ville. Le projet a consisté à explorer des scénarios sur notre future manière de vivre, d’apprendre et de travailler.

« Ce projet était fait pour Steelcase, souligne Hristina Bojkova, responsable de l’innovation sociale. Il est en parfaite adéquation avec la mission que nous nous sommes donnée, à savoir exercer une influence positive sur les communautés dans lesquelles nous sommes implantés. Notre expertise sur l’avenir du travail, des employés et des espaces de travail nous a en outre permis de contribuer à la conception des ateliers. »

Ouishare Munich social impact story

Plus de 150 résidents de Munich ont participé aux ateliers interactifs « Back from the Future », voyageant virtuellement jusqu’en 2036 pour explorer l’avenir de la ville à travers différents scénarios. Les participants ont ainsi créé 60 scénarios sur la manière dont les habitants de Munich pourraient vivre, travailler et apprendre en 2036.

« Nous leur avons demandé non seulement d’imaginer l’avenir et la façon dont les individus vivront ensemble, mais aussi de réfléchir aux besoins quotidiens des futurs citoyens, indique David Weingartner, membre de Ouishare. Quels produits et objets pourraient répondre à ces besoins ? Il est tout à fait différent de parler de l’avenir et d’interagir avec un scénario futur incarné par un produit tangible. »

Au terme de deux ans de travail, l’expérience s’achèvera par un événement virtuel baptisé « FutureBar », qui se tiendra le 20 avril. Cet événement sera l’occasion de réfléchir aux enseignements tirés du programme et de formuler des idées sur la manière de façonner l’avenir de Munich avec ses résidents.

Les scénarios imaginés sont consultables dans le cadre d’une exposition virtuelle : munichfutures.com. Ouishare prévoit de déployer les ateliers dans toute l’Europe et de publier un manuel open source pour inciter d’autres villes à participer au projet. Car pour aller loin, il faut être ensemble.

Laissez un commentaire

Histoires similaires

Series 1 : notre premier produit certifié CarbonNeutral®

Series 1 : notre premier produit certifié CarbonNeutral®

Steelcase Series 1 certifié CarbonNeutral® aide les entreprises à atteindre leurs objectifs en matière d’émissions.

Eco’Services et Circular : vers un nouveau modèle économique

Eco’Services et Circular : vers un nouveau modèle économique

En France, Steelcase prolonge son engagement dans l’économie circulaire en poursuivant le développement d’Eco’Services, qui propose à ses clients une gestion écoresponsable du mobilier de bureau usagé.

L’apprentissage de la différence

L’apprentissage de la différence

Andre Radulescu a fondé l’organisation Identity.Education. Iel livre son expérience personnelle autour de l’identité de genre pour favoriser la tolérance et l’émergence d’espaces de travail plus inclusifs.