Collaboration + Intimité

Le tournant créatif

Comment l’espace, la technologie et les individus peuvent apporter les solutions aux défis du XXIe siècle.

Future is Creative

Podcast

Ecouter Le tournant créatif

« Les idées sont la devise de la nouvelle économie. »

Cette citation est de Richard Florida, un économiste et sociologue qui a publié The Rise of the Creative Class… il y a 15 ans, en 2002.

Pour lui, la créativité ne doit pas être réservée aux activités artistiques. En effet, elle peut générer de nouvelles idées et résoudre des problèmes complexes. Il ajoute que c’est une compétence essentielle pour l’épanouissement individuel et pour la prospérité des villes et des entreprises dans le siècle à venir. Pourtant, cette idée a mis du temps à faire son chemin.

Tandis que le design thinking, c’est-à-dire la mise en oeuvre de stratégies créatives au service des entreprises, gagnait en popularité et que le concept de travail créatif faisait couler beaucoup d’encre (suite aux réflexions de Richard Florida), les dirigeants restaient indifférents à la dimension créative de leurs entreprises. Ils semblaient jusqu’à présent plus intéressés par des questions d’efficacité, de réduction d’effectif et de mondialisation.

The Creative Shift

Aujourd’hui, la créativité est devenue un mot incontournable. Comme l’a suggéré Richard Florida, plusieurs villes dans le monde ont reçu les fruits des environnements qu’elles ont créés pour le travail créatif. Les salariés ayant connu plusieurs restrictions budgétaires liées aux crises successives veulent aujourd’hui donner plus de sens à leur travail en mettant leurs muscles créatifs en route. Quant aux jeunes diplômés, la perspective de rester 8 heures par jour dans un bureau gris dans le seul but de recevoir un salaire ne suffit plus : les employeurs doivent repenser leurs stratégies pour attirer les talents.

The Creative Shift

Les nouvelles technologies sont maintenant si présentes que nous sommes à l’aube de la « 4e révolution industrielle » décrite par Klaus Schwab, le créateur du Forum économique mondial. « Nous assistons aux prémices d’une révolution technologique qui va profondément changer notre façon de vivre, de travailler et d’être reliés les uns aux autres, a-t-il déclaré. Par son échelle, son envergure et sa complexité, cette transformation sera plus importante que toutes celles que l’humanité a connues jusqu’alors. » Face à cette révolution (synonyme de nouvelles opportunités mais aussi de concurrence accrue et de bouleversements économiques), les entreprises savent qu’elles ne peuvent faire l’économie de leur croissance. Elles doivent relancer l’innovation. Et c’est ce besoin d’innovation, dans des conditions de plus en plus difficiles, qui entraîne le mouvement général vers plus de créativité.

« La créativité n’est pas une démarche linéaire. Ce n’est pas un processus prévisible. Elle est composée de difffférentes activités et demande de penser de façon convergente et divergente. »

James LudwigVice-président, Global Design, Steelcase

Comprendre la créativité

Selon l’étude sur l’état de création conduite par Adobe en 2016, la plupart des employeurs déplorent que leurs entreprises ne soient pas assez créatives et la majorité des collaborateurs disent ne pas pouvoir exprimer leur créativité dans leur travail. Car il ne suffit pas de réunir des individus intelligents et d’attendre qu’ils disent « eurêka ». Toutefois, une fois les conditions réunies, le travail créatif est un processus dans lequel chacun peut intervenir.

Steelcase et Microsoft ont créé ce partenariat afin d’aider les entreprises et les individus dans leurs besoins de développer leur créativité au travail. En effet, il s’agit de mieux comprendre comment la technologie et l’espace jouent un rôle majeur en faveur de la créativité. Il est nécessaire, tout d’abord, de définir comment la créativité se produit?

« La créativité n’est pas une démarche linéaire. Ce n’est même pas un processus prévisible, selon James Ludwig, vice-président du Global Design et de l’ingénierie produits chez Steelcase. Elle est composée de différentes activités et demande de penser de façon convergente et divergente, avec des individus réunis en groupes de tailles diverses, capables de se séparer pour travailler seul. »

Travail linéaire: Tâches segmentées accomplies l’une après l’autre
Travail créatif : Les idées et les individus divergent, convergent, reviennent en arrière

« La créativité est une démarche inclusive dans laquelle quelque chose de neuf peut naître, ajoute Ralf Groene, directeur général de Microsoft Devices. L’importance de l’espace se trouve réaffirmée par l’importance de la créativité dans notre travail. Les technologies mobiles et l’informatique en nuage nous libèrent du bureau, mais notre besoin et notre désir d’être créatif nous y font revenir. »

En dépit de leur désir d’être plus créatifs, la majorité des collaborateurs n’expriment pas leur plein potentiel. Et dans une étude récemment menée par Steelcase et Microsoft, les répondants ont déclaré que pour être plus créatifs, ils avaient besoin de temps pour réfléchir et de pouvoir travailler seuls sans être interrompus. Il faut donc leur proposer un équilibre entre pensée convergente et divergente et mettre à leur disposition une diversité d’espaces et de technologies répondant aux différents besoins du travail créatif.

« Pour répondre aux besoins de chacun, il faut leur offrir la possibilité d’alterner temps solitaires et moments collectifs, de réfléchir à un problème entre deux réunions et de laisser le temps à leurs idées de germer », explique Donna Flynn, vice-présidente de WorkSpace Futures chez Steelcase.

 

The Creative Shift
Maker Commons: Faire circuler les idées et pouvoir rapidement créer des prototypes sont des éléments essentiels à la créativité. Cet espace est conçu pour encourager des transitions rapides entre conversation, expérimentation et concentration.

En dépit des investissements faits par les entreprises dans les espaces collectifs, la dimension collaborative du travail créatif n’est pas sans poser problème. Si la grande majorité des dirigeants pensent offrir des espaces propices à la collaboration, seuls 25 % des répondants à l’étude Steelcase/Microsoft déclarent que les espaces dédiés aux groupes permettent le travail créatif.

« Nous avons compris qu’il était très important que les individus puissent se réunir, remarque Ralf Groene. Nous n’allons plus au bureau parce que c’est là que se trouvent nos dossiers, notre téléphone, notre PC ou parce que c’est le seul endroit où notre ordinateur portable peut se connecter à l’intranet. Nous nous rendons au bureau parce que c’est un espace où partager, collaborer et s’inspirer des idées des uns et des autres. Il est donc extrêmement important d’y permettre différents modes de réflexion, de communication et de création. »

La créativité doit nous aider à résoudre les problèmes. Cela signifie que c’est un processus difficile, circulaire et désordonné puisqu’il s’agit bien souvent de plonger dans l’inconnu. Cela signifie aussi que le travail créatif est très exigeant : physiquement, cognitivement et émotionnellement. Un seul type d’espace ne peut répondre aux différents besoins des individus.

The Creative Shift
Focus Studio: Le travail créatif a besoin de moments de solitude pour se concentrer et atteindre l’état de « flow », mais aussi de la possibilité de passer rapidement à des moments de collaboration. C’est un endroit où les idées peuvent naître avant d’être partagées avec le reste du groupe.

« Nous voyons les bureaux traditionnels se transformer peu à peu en environnements de travail ressemblant à des studios de création dont chacun des différents espaces est conçu pour répondre aux besoins des individus et leur donner accès à des technologies leur simplifiant la tâche. » 

James LudwigVice President, Global Design, Steelcase

Créer les conditions d’une plus
grande créativité

Steelcase et Microsoft se sont associés pour explorer la façon dont l’espace de travail peut encourager les performances créatives. Selon nous, cela commence par comprendre les comportements et les différents modes de travail créatif. Il faut ensuite imaginer comment l’espace et les technologies peuvent contribuer au phénomène.

The Creative Shift
Ideation Hub: Une destination hightech qui encourage la participation active et un accès démocratique au processus de création, de raffinement et de partage des idées avec des coéquipiers sur place ou disséminés.

« Tout se joue à l’intersection du numérique et du physique : en d’autres termes, il faut avoir le bon espace et les bonnes technologies, explique James Ludwig. Nous voyons les bureaux traditionnels se transformer peu à peu en environnement de travail ressemblant à des studios de création dont chacun des différents espaces est conçu pour répondre aux besoins des individus et leur donner accès à des technologies leur simplifiant la tâche. »

The Creative Shift
Duo Studio: Le travail en binôme est un élément essentiel du processus créatif. Cet espace qui encourage les relations de confiance permet à deux individus de collaborer ou de travailler individuellement côte à côte. Il inclut une zone lounge permettant d’accueillir des visiteurs pour de courts échanges créatifs ou de faire une pause et de se détendre sans avoir à quitter les lieux.

« Au début du processus créatif, les technologies sont souvent négligées », décrit Ralf Groene. « C’est un désavantage pour les équipes et les individus. Quelque chose naît dans notre esprit, généralement quelque chose d’incomplet que nous cherchons à noter sur un tableau blanc avant d’aller chercher nos collègues. Les ordinateurs n’interviennent généralement que plus tard. Mais la technologie peut aujourd’hui être un outil soutenant notre réflexion tout au long du processus. Nous pouvons emporter nos contenus avec nous partout où nous voulons travailler. Ils seront toujours là, avec le bon niveau de sécurité, à la vitesse de la lumière », ajoute-t-il.

L’écosystème Espaces Créatifs

Pour aider les entreprises à accélérer leur transition, Steelcase et Microsoft ont développé Espaces Créatifs, un écosystème indépendant d’espaces et de technologies conçus pour les différents modes de travail créatif : concentration individuelle ininterrompue, développement d’idées en binôme, élaboration collective de solutions, convergence autour d’idées et possibilité de s’adonner à la réflexion libre en laissant son esprit s’égarer. Il s’agit d’espaces qui encouragent la confiance, inspirent de nouvelles méthodes de réflexion et facilitent l’expérimentation. Cette collection de destinations soigneusement organisées associe design et efficacité sans compromis sur la performance dans l’objectif de faciliter le travail créatif.

« Le futur appartiendra à ceux qui ont des idées, ajoute James Ludwig. Car c’est en générant, identifiant et donnant naissance à des idées que nous créons de la valeur. Et quand les espaces et les technologies s’associent pour répondre aux besoins des individus et favoriser leur bienêtre, la qualité de leurs expériences n’a plus de frein. Ils peuvent alors se concentrer sur leurs idées plutôt que sur ce qui ne fonctionne pas pour eux. La culture de l’innovation se propage alors rapidement à travers toute l’entreprise. »

Respite Room: Creative work requires many brain states, including the need to balance active group work with solitude and individual think time.

L’Écosystème Espaces Créatifs
Individus + Espace + Technologie

Pour aider les entreprises à accélérer leur transition, Steelcase et Microsoft ont développé des Espaces Créatifs, un écosystème indépendant d’espaces et de technologies conçu pour les différents modes de travail créatif.

Ces espaces offrent des propriétés spatiales répondant aux besoins suivants :

Intimité: acoustique, visuelle, territoriale et psychologique
Posture: assise, debout, détendue et accroupie
Proximité: entre les individus, avec les outils et les technologies

Maker Commons

Maker Commons

Posture:
Cet espace autorise une diversité de postures (assise, debout, détendue et accroupie) pour encourager le mouvement sans briser le rythme de travail.

Intimité:
Brody WorkLounge est un micro-environnement pour l’intimité et la concentration au sein des zones ouvertes avec éclairage, prises électriques et rangement individuel intégrés. L’écran forme un cocon au milieu de l’open space, idéal pour faire un croquis ou prendre des notes sur votre Surface

Proximité:
Situé au centre de l’écosystème, cet espace apporte une atmosphère chaleureuse pour se réunir et partager de nouvelles idées. Il permet aux individus de rapidement jongler entre activités individuelles et collectives et entre les différentes étapes du processus créatif.

Focus Studio

The Creative Shift

Posture:
Le siège Gesture est adapté aux nombreuses postures que les individus adoptent pour créer avec le Surface Studio ; la table se soulève d’un simple geste et permet de passer rapidement et sans effort de la position assise à la position debout.

Intimité:
L’espace est configuré de façon à ce que l’information reste privée et à ce que les distractions visuelles soient limitées. Les cloisons limitent le bruit ambiant pour plus de concentration.

Proximité:
La table est idéale pour les brèves conversations. Le rangement avec éclairage intégré s’ouvre pour mettre en sécurité votre sac et devient une extension de votre espace de travail.

Ideation Hub

The Creative Shift

Posture:
Les tabourets hauts encouragent le mouvement et les transitions rapides entre moments de collaboration autour d’appareils numériques individuels et séances de travail collectives autour du Surface Hub.

Intimité:
Les cloisons intègrent le Surface Hub et offrent une intimité acoustique unique pour limiter les interruptions et simplifier la participation d’usagers éloignés.

Proximité:
Le mobilier permet de circuler librement et de s’engager ou de s’éloigner du centre de l’action afin de pouvoir développer un point de vue différent.

Duo Studio

Duo Studio

Posture :
Les tables à hauteur réglable Ology permettent de travailler individuellement l’un à côté de l’autre en position assise ou debout, ou de collaborer avec Surface Studio. Le lounge Umami est un espace pour se détendre au cours des séances de travail intensif.

Intimité :
Les cloisons limitent les distractions sonores et facilitent les conversations avec tous les participants, qu’ils soient présents sur place ou éloignés. Le dispositif de sécurité « J’ai fini » du Surface Hub permet d’effacer tous les contenus afin de commencer une nouvelle réflexion sans attendre.

Proximité:
La configuration permet un sentiment d’intimité et un accès simplifié aux outils, aux rangements, aux contenus analogiques et à ses collègues. Elle offre la possibilité de s’asseoir comme dans un cinéma pour partager un projet sur le Surface Hub intégré.

Respite Room

The Creative Shift

Posture:
Les postures détendues permettent de relâcher la tension et de laisser son esprit voyager, créant les conditions de « l’éclair de génie ». L’espace encourage au brainstorming quand vous êtes loin de votre poste individuel.

Intimité:
Les séparations apportent un repos visuel et limitent les stimuli externes, permettant ainsi au cerveau de se reposer, de créer de nouvelles connexions et de générer de nouvelles idées.

Proximité:
Les prises modulaires facilitent le rechargement des appareils personnels.

Laissez un commentaire

Histoires similaires

London Tech Week : Exploiter le potentiel créatif

À l’occasion de la London Tech Week, un panel d’experts en quête de plus de passion et moins de passivité s’est réuni pour explorer les manières de stimuler la créativité.

Exprimez vous

Les êtres humains sont à la recherche de solutions personnalisées car il est plus important que jamais d’exprimer sa personnalité. Découvrez comment Bivi de Steelcase conçoit des espaces de travail favorisant cette personnalisation.

Le nouveau bureau

Sans l’ombre d’un doute. Les employés du monde entier rejettent les bureaux standards et sans style et exigent quelque chose de fondamentalement différent. Cette réaction est forte et claire. Mais la solution l’est moins.