Votre travail compte-t-il ?

Adam Grant, auteur et animateur du podcast TED WorkLife, explique comment rendre au travail tout son intérêt. « Les activités récréatives ne permettent pas de créer un climat de confiance. Je conseille plutôt de constituer des groupes et de leur demander de travailler main dans la main pour créer quelque chose ou pour résoudre un problème complexe. »

En quête de talents

L’attraction et la rétention des talents sont devenues des activités stratégiques extrêmement compétitives. Les candidats, de plus en plus exigeants, recherchent plus de sens, plus de sentiment d’appartenance et plus d’investissement dans leur bien-être. En développant une synergie productive entre les services RH, informatiques et généraux, les entreprises sont à même d’offrir des expériences de travail attractives.

Le bureau : espace du renouveau

Il n’est pas toujours nécessaire de sortir pour profiter de la nature. En intégrant les quatre principes clés qui régissent l’interaction des êtres humains avec la nature, la conception biophilique peut imiter ses effets et améliorer considérablement notre bien-être.

Renaissance du bureau

Un mouvement d’ampleur redéfinit actuellement l’espace de travail : les entreprises passent aujourd’hui d’une simple attention portée à l’efficacité à une approche pluraliste prenant en compte le bien-être physique, cognitif et émotionnel. Face à une recherche de talents internationalisée et à un besoin croissant d’engagement, les espaces se font de plus en plus informels, authentiques et stimulants.

Rapprocher les collaborateurs de la vision de l’entreprise

C’est un fondement de l’engagement. Pourtant de nombreuses entreprises ne savent pas toujours mettre en avant leur vision. La division Applied Research + Consulting aide les sociétés à utiliser les espaces, les process et la technologie pour redonner du sens au quotidien professionnel.

L’intimité en crise

Bien que les espaces de travail d’aujourd’hui facilitent la collaboration entre les employés les plus talentueux, la plupart des dirigeants restent insatisfaits du rythme et de la fréquence auxquels les découvertes majeures sont faites.