Le nouveau Q.I.

Innover ou mourir. C’est en 1997 que l’auteur d’ouvrages économiques américain Tom Peters a utilisé cette fameuse expression pour la première fois. C’était vrai à l’époque et ça l’est encore plus aujourd’hui. Pour les PDG du monde entier, il est évident que l’innovation est extrêmement importante pour la réussite d’un groupe et elle doit rester une stratégie d’entreprise clé.

Pour dépasser la simple survie et prospérer, les plus grandes entreprises savent que l’innovation permet de mettre l’accélérateur et le cap sur la croissance. D’ailleurs, selon une étude récente de McKinsey, 33 % des dirigeants à travers le monde considèrent « l’innovation de nouveaux produits et services » comme le principal objectif de leur entreprise, pour les trois années à venir. Cependant, selon cette même étude, ils font face à une dure réalité : l’innovation se confronte à des défis permanents, tels que l’intensification de la concurrence mondiale, des priorités à court terme et le besoin de les intégrer dans des objectifs organisationnels clés. C’est pourquoi l’innovation reste fugace et les entreprises leaders cherchent, par tous les moyens, à accroître leur Q.I., c’est-à-dire leur quotient d’innovation.

En savoir plus

Articles similaires

Le nouveau Q.I.

Space matters. It shapes the behavior of people and creates the ‘stage’ on which innovation can be propelled. We needed a physical destination that would foster the behaviors of an innovation culture.