Culture Code

L’économiste Pankaj Ghemawat a créé la polémique en affirmant que « seulement une infime partie de ce que nous considérons comme ‘mondialisé’ l’est réellement, et l’avenir de la globalisation est plus fragile qu’on ne le pense. » Mais comment est-ce possible ? Nous vivons dans une économie connectée (et sans fil), dans laquelle un designer à Amsterdam peut collaborer avec un ingénieur dans la Silicon Valley, sous la supervision d’un dirigeant parisien, tout en fabriquant des biens à Shenzhen, pour le marché brésilien. N’a-t-on pas toujours dit que notre monde était « plat », selon la fameuse expression de Thomas Friedman ?

En réalité, la grande majorité du travail se fait à distance, dans des pays lointains, et les entreprises leaders considèrent la mondialisation comme l’un de leurs principaux objectifs stratégiques. Cependant, notre économie doit encore exploiter pleinement tout le potentiel de la mondialisation.

En savoir plus