Marque + Culture

La culture un atout majeur

Dans les médias, elle est présentée comme la recette miracle pour des espaces de travail plaisants et dynamiques.

La culture un Atout Majeur -360 Magazine 69

Dans les médias, elle est présentée comme la recette miracle pour des espaces de travail plaisants et dynamiques. Superstar des bureaux les plus « tendance », la culture est, pour les petites entreprises, l’assurance d’un moral renforcé, d’une plus grande productivité et d’une fidélité à toute épreuve chez les employés. Mais avons-nous des preuves de ces résultats ? C’est désormais chose faite.

Pour acquérir des connaissances sur la culture des environnements de travail et sa relation à l’espace, Turnstone a récemment effectué une enquête auprès de 515 entreprises employant chacune 100 personnes au maximum. Axée sur la culture dans l’espace de travail, cette étude a révélé que près de 90 % des dirigeants des petites entreprises considèrent la culture comme essentielle à la prospérité de leur structure. De plus, une majorité des sondés (80 %) estiment que leur environnement physique a un impact sur la promotion d’une culture vivante, quels que soient la taille de l’entreprise ou le secteur concerné.

Qu’est-ce que la culture a de si spécial pour faire l’unanimité auprès des professionnels, tous secteurs d’activités confondus ? Et pourquoi parle-t-on aujourd’hui autant de culture ?

L’importance de la culture s’accentue peut-être en réaction aux efforts considérables des petites entreprises pour dénicher et rafler les employés talentueux aux grandes entreprises, qui peuvent se permettre d’offrir des salaires élevés et des avantages sociaux généreux. Ces petites structures commencent à comprendre que la culture est un atout essentiel, surtout avec la génération Y qui est habituée à des environnements interactifs et stimulants. Mais surtout, elles réalisent que l’espace joue un rôle indéniable dans le développement de cette culture. Sans un espace de travail précisément conçu pour encourager des échanges informels, une collaboration saine et une ambiance détendue, la culture risque de disparaître en raison d’un environnement professionnel peu performant.

Jason Macom, directeur des opérations d’Orbea, fabricant de vélos espagnol implanté aux États-Unis, est bien placé pour connaître l’impact de la culture sur son équipe. Non seulement elle a mis en avant la marque en interne, mais elle a également permis aux employés de baigner dans la philosophie de l’entreprise. Elle a instauré des relations authentiques autour d’une passion commune pour le cyclisme.

« Notre culture nous permet d’aborder notre travail avec plus d’enthousiasme, car toute la communauté du cyclisme est passionnée par ce sport », affirme J. Macom. « Les individus viennent au travail en vélo et ils ont accès à des cabines de douches pour pouvoir regagner leur bureau en toute sérénité. Nous leur permettons aussi de suivre leur programme d’entraînement pendant leur journée de travail. Si la culture de notre espace de travail ne soutenait pas notre passion du cyclisme ou notre mode de vie, le taux de renouvellement des effectifs serait très élevé, ce qui affecterait à terme nos résultats. »

Ce genre d’appréciation représente ce dont de nombreux dirigeants de petites entreprises sont convaincus, sans détenir forcément les chiffres pour étayer leur analyse. Mais, c’est désormais chose faite. Selon le rapport de Turnstone sur la culture des petites entreprises, la moitié des participants interrogés affirme que ce qui fait la spécificité de leur espace de travail, c’est la passion des employés pour leur entreprise et leur activité.

« Tout tourne autour du vélo chez Orbea », indique J. Macom. « Nous sommes installés à l’intérieur d’un concept store où tout est exposé, et nous sommes entourés de vélos. Toute l’équipe fait du vélo, excepté une personne, ce qui est important pour définir notre identité et notre activité. »

L’idée selon laquelle les employés peuvent pratiquer leurs passions au bureau fait référence à une autre découverte révélée par l’enquête de Turnstone : les sondés ont cité l’authenticité, c’est-à-dire la liberté d’être soi-même au bureau, comme le deuxième facteur le plus important pour une culture d’entreprise vivante, juste après la passion du travail. L’authenticité a également été identifiée par les recherches de Steelcase comme l’une des six dimensions du bienêtre. Il s’agit d’un élément essentiel à la satisfaction des employés et à l’instauration d’un environnement professionnel accueillant.

Selon Beatriz Arantes, chercheuse chez Steelcase : « Même dans la culture occidentale, pétrie de collectivisme, la liberté d’être soi et de pouvoir l’exprimer dans le milieu professionnel est de plus en plus importante. ».

En réalité, 90 % des sondés ont indiqué que la culture affecte positivement leur entreprise : elle aide les employés à être productifs et créatifs, elle permet d’attirer et de fidéliser les clients et les employés les plus talentueux et elle contribue à la rentabilité de l’entreprise.

Les open spaces comme celui du concept store d’Orbea dans l’Arkansas sont le terrain idéal pour la collaboration et la créativité.

Bien entendu, une culture aussi authentique et prospère représente une ressource très précieuse, surtout pour les entreprises qui n’ont pas les moyens d’offrir des salaires attractifs ou une panoplie d’avantages divers et variés. Mais il ne s’agit pas simplement d’offrir des avantages et des amusements au bureau ; cette authenticité donne du sens au travail et offre de nouveaux points de repère aux membres de l’équipe.

« Nous avons installé un bar dans notre boutique où nous nous réunissons pour regarder de grandes courses de vélos, comme le Tour de France », précise J. Macom. « Le fait de prendre un peu de distance par rapport au travail pour vivre ensemble de grands moments contribue à créer un esprit de camaraderie au sein de l’équipe. Cela nous apporte une richesse sociale qui nous donne envie de venir au travail. Nous organisons aussi des randonnées, avec un départ depuis la boutique, et ce sont les membres de notre équipe qui les dirigent. C’est un excellent moyen pour nous de nous intégrer à la communauté et d’interagir avec les cyclistes locaux. »

Mais ce type de culture ne peut exister sans un espace dédié. Les dirigeants doivent réfléchir aux valeurs qu’ils veulent promouvoir, aux avantages qu’ils souhaitent offrir et à l’idéal qu’incarne leur marque. Lorsque les employés voient leurs dirigeants agir ainsi et lorsque l’environnement permet d’être fidèle à ses convictions, alors la culture trouve le terrain idéal pour s’épanouir.

Fracture, entreprise spécialisée dans l’impression de photos sur verre, a observé l’impact de l’espace sur l’environnement de travail. Alex Theodore, directeur technique et cofondateur de Fracture, a pu constater ce lien juste après l’ouverture de sa startup en Floride. « L’espace est le champ de tous les possibles. On peut le considérer comme un simple bureau, mais c’est une source d’inspiration permanente, à tous les niveaux. »

« L’espace est le champ de tous les possibles. On peut le considérer comme un simple bureau, mais c’est une source d’inspiration permanente, à tous les niveaux. »

Alex TheodoreCo-fondateur, Fracture

A. Theodore a raison. L’enquête de Turnstone a permis de corroborer l’idée selon laquelle l’environnement physique joue un rôle indéniable dans la culture de l’entreprise. Disposer d’un espace qui met en avant l’authenticité et qui vante les mérites de la transparence représente le premier pas vers l’instauration d’une culture solide.

J. Macom a également vu la culture d’Orbea évoluer de manière positive, avec la finalisation de leur nouvel espace, il y a un peu plus d’un an. Il se souvient des anciens locaux comme étant très compartimentés, avec des cloisons hautes et de longs couloirs qui séparaient les différents services et éloignaient les membres de l’équipe. Il se rappelle qu’il y avait beaucoup de barrières, que quelques personnalités fortes dominaient, et que les individus arrêtaient tout simplement de communiquer. Les relations étaient visiblement distordues.

C’est là qu’ils ont su qu’ils devaient changer certaines choses. Orbea a reconçu l’espace et a récolté les avantages d’une culture plus jeune, qui a su rebondir une fois les cloisons abattues.

« Avec l’open space, je vois les relations se consolider jour après jour », affirme J. Macom. « On entend des conversations et on apprend les uns des autres. Les équipes collaborent au lieu de fonctionner de manière cloisonnée. Nous savons à présent ce qui se passe. Ce nouvel espace a permis d’intensifier les communications au sein de notre équipe et c’est ce qui explique notre réussite en matière de vente et de logistique. »

Les recherches de Steelcase montrent que des relations saines dans l’espace de travail contribuent à donner aux individus un sentiment d’appartenance et de réalisation, qui se traduit par de la confiance et une plus grande collaboration. 

Orbea élabore volontairement sa culture autour d’instants propices à ce type de relation. Par exemple, lorsqu’il fait beau, tout le monde va au restaurant à vélo, pour déjeuner ensemble. Non seulement cela va leur donner de réelles occasions de tester leurs produits, mais cela leur permet aussi d’interagir de manière authentique avec des personnes en dehors du bureau. Ces moments sont de puissants moteurs culturels.

Bien que l’équipe de Fracture ne partage pas un même style de vie, comme le cyclisme, elle travaille à bâtir une communauté, en intégrant le jeu dans la culture de l’entreprise et en accueillant les animaux domestiques au bureau. Les membres de l’équipe considèrent ces avantages comme fondamentaux pour leur bien-être, pour le développement de leurs relations et pour l’expression d’une authenticité au bureau. Après seulement cinq années d’existence, Fracture est une entreprise en pleine croissance qui comprend la relation entre l’espace et la créativité, l’innovation et l’inspiration.

Avec seulement cinq ans d’existence, Fracture est une entreprise florissante qui comprend la relation entre espace et la créativité, l’innovation et l’inspiration.

Malheureusement, les entreprises telles qu’Orbea et Fracture sont toujours trop rares. Le rapport de Turnstone sur la culture des petites entreprises a montré que 72 % des sondés sont insatisfaits de la culture de leur entreprise. Ce qui génère une productivité faible, une créativité limitée, un sentiment d’appartenance quasi inexistant et une vision globale négative ; tout ce qui risque de mettre à mal l’unité et le bien-être de l’équipe.

Quelle que soit la taille de votre entreprise, vous pouvez prendre des mesures pratiques pour renforcer la culture et la solidité de votre équipe. Que vous soyez un groupe bien établi ou une entreprise naissante, de petits progrès accumulés vous permettront d’aller très loin.


ENQUêTE culturelle Turnstone

Turnstone a récemment effectué une étude auprès de 515 entreprises employant chacune 100 personnes au maximum.

47% 47% des petites entreprises invitent leurs équipes à exprimer leurs passions dans l’espace de travail.
26% des petites entreprises affirment qu’en matière d’espace axé sur les échanges informels, leur bureau a besoin d’améliorations.
72% sont insatisfaits de la culture actuelle de leur entreprise.
90% estiment que la culture est la condition essentielle de la réussite de leur entreprise.
80% estiment que leur environnement joue un rôle central dans l’instauration d’une culture vivante.

comment renforcer la culture d’entreprise

Les tables en papier Turnstone et les sièges Buoy ajoutent une note de fantaisie et simplifient la tenue de réunions imprévues au bureau.

Devenez un maître ès flexibilité
Bien que certaines grandes entreprises aient fait la une des médias pour avoir demandé à leurs employés de retourner travailler au bureau, près de la moitié des petites entreprises proposent toujours des aménagements flexibles, avec notamment le télétravail, le travail à temps partiel ou le travail à domicile. Poussez la logique encore plus loin, en proposant ces avantages à vos employés, chaque fois que cela s’avère possible. Grâce à votre bonne volonté, vous les aiderez à trouver un équilibre dans leur vie ultra-active et gagnerez des collaborateurs dévoués et fidèles.

Faites plaisir à vos employés
Environ la moitié des entreprises étudiées offrent à leurs employés des heures chômées rémunérées et d’autres services, comme la gratuité des repas. Montrez à vos collaborateurs que les récompenses ne se manifestent pas toujours par un salaire mirobolant, mais qu’elles peuvent aussi se traduire par un jour de congé. Pour une culture vivante et des employés heureux, il est essentiel de trouver de nouveaux moyens d’exprimer votre satisfaction envers le travail de qualité.

Proposez une diversité d’espaces
Le rapport de Turnstone indique que moins d’un tiers des entreprises offrent à leurs employés une diversité d’espaces de travail. Le fait d’aménager votre espace avec des bureaux pour la position debout, des zones privées, des salles de collaboration et des espaces de détente donne à vos employés la possibilité de maîtriser leur environnement ; un sentiment qui accroît le bien-être et que toute grande culture essaie de développer. Pendant la phase de conception de votre espace, pensez à inclure des zones d’échanges informels. 26 % des petites entreprises affirment qu’en matière d’espace collectif informel, leurs locaux ont besoin d’améliorations. Pour commencer, il est possible, par exemple, d’ancrer l’espace, en installant une table au centre de la pièce pour les fêtes et les déjeuners d’équipe.

Faites du bien-être votre cheval de bataille
Moins d’un quart des sondés ont indiqué être encouragés à s’éloigner de leurs bureaux, à changer de postures ou à explorer d’autres espaces de travail pendant la journée. Démontrez votre engagement en faveur du bien-être en donnant à vos employés accès à de la lumière naturelle et en approuvant les réunions en extérieur axées sur la marche. De plus, souvenez-vous que l’authenticité est un composant important du bien-être. Rejoignez les 47 % de petites entreprises qui invitent leurs équipes à exprimer leurs passions à l’intérieur de l’espace de travail.

Favorisez le développement personnel
Les entreprises avant-gardistes mènent une réflexion sur la manière de favoriser le développement personnel des employés et leur carrière. N’ayez pas peur d’investir du temps pour les aider à trouver les réponses à leurs questions et les accompagner dans un apprentissage permanent. Communiquez la notion de confiance en donnant aux employés la liberté de prendre des décisions sur les processus et les environnements qui affectent leur travail.

Voyez plus grand que votre marque
En cherchant à vous rapprocher de votre communauté locale ou à vous engager dans des causes internationales, vous donnerez une bonne image de votre marque à vos clients et employés. Identifiez les éléments qui ont le plus de sens pour vos collaborateurs et n’hésitez pas à vous impliquer dans des projets originaux. Vous en récolterez tous les bénéfices, que ce soit sur votre bilan ou sur les visages de vos collaborateurs. Et c’est là le signe qu’une grande culture est en marche.


Découvrez une nouvelle étude sur l’engagement des employés et l’espace de travail

Plus d’un tiers des effectifs des 17 des plus importantes économies au monde sont désengagés. Une nouvelle étude de Steelcase et de l’institut de recherches international Ipsos explore l’état des espaces de travail actuels et la relation entre engagement et environnement physique.

Consultez le rapport

Histoires similaires

Pourquoi les P-DG ne dorment pas la nuit

Une conversation avec Richard Straub, P-DG de European Drucker Forum, sur la stimulation de l’engagement des employés.

LinkedIn: ses espaces de travail répondant aux 5 sens

Les recherches sur le design sensoriel aident LinkedIn à créer des bureaux qui stimulent le bien-être et l’engagement. « Il s’agit

Rapprocher les collaborateurs de la vision de l’entreprise

C’est un fondement de l’engagement. Pourtant de nombreuses entreprises ne savent pas toujours mettre en avant leur vision. La division Applied Research + Consulting aide les sociétés à utiliser les espaces, les process et la technologie pour redonner du sens au quotidien professionnel.