Espace de Travail

Interview avec le Ancien PDG de Steelcase : le LINC stimule l’agilité

Steelcase ouvre un nouveau Learning + Innovation Center à Munich afin d'aider à créer une entreprise plus agile en vue d'accélérer l'innovation.

Afin d’être en mesure de prendre de meilleures décisions, et ce, de manière plus rapide et adaptée, les entreprises doivent accélérer la circulation des informations et les cycles d’apprentissage. Ce concept est au cœur même du nouveau Learning + Innovation Center (LINC) que Steelcase vient d’ouvrir à Munich. Le nouveau LINC de Munich réunit des employés de 24 nationalités différentes, qui travaillent dans les domaines suivants : recherche, design, marketing et autres fonctions support. Nous apprenons tous les uns des autres et l’apprentissage peut avoir lieu n’importe où : c’est en s’appuyant sur ces principes que Steelcase a conçu ce site afin de créer une entreprise plus agile en vue d’accélérer l’innovation.

Dans le cadre d’un podcast 360 Real Time, le ancien Président-Directeur Général de Steelcase, Jim Keane, s’est penché sur l’impact à venir du LINC de Munich pour les employés de Steelcase en termes de stratégie et de culture, ainsi que sur les bénéfices pour les clients. Dans cet interview, il explique en quoi le LINC de Munich contribuera à stimuler l’agilité de l’entreprise et en souligne les répercussions pour l’activité.

360: Les méthodes de travail agiles semblent être au cœur de toutes les conversations ces derniers temps. Le terme « agile » peut faire référence à une manière de produire un logiciel plus rapidement. Mais il peut également être utilisé comme adjectif pour décrire la rapidité, la flexibilité et l’adaptabilité. Pouvez-vous nous expliquer ce que le terme « agile » signifie pour vous ?

Jim: Comme vous l’indiquez, le terme « agilité » est très employé dans les entreprises depuis quelque temps. Je ne vais pas en parler en tant qu’approche de développement logiciel, mais plutôt comme manière de gérer une entreprise afin de faire preuve d’agilité. De mon point de vue, une entreprise agile n’a pas forcément toujours une longueur d’avance, mais ce qui est sûr, c’est qu’elle n’est jamais loin derrière. Il s’agit d’une entreprise qui a trouvé un moyen de comprendre la manière dont les choses évoluent dans le monde qui l’entoure grâce à des systèmes sensoriels très puissants.

L’un des dangers pour les entreprises est de trop se replier sur elles-mêmes, en dirigeant leurs activités sur la base, par exemple, d’aspects politiques ou de changements organisationnels au sein de leur entreprise. Elles peuvent, par conséquent, être surprises par ce qui se passe en dehors de leurs murs. Une entreprise véritablement agile commence par une observation externe, en essayant toujours de comprendre comment les nouvelles tendances, les faibles signaux et les changements subtils dans les comportements des utilisateurs pourraient entraîner un profond virage au sein de son secteur, un virage synonyme de menace ou d’opportunité inédite.

360: Quelles sont, selon vous, les caractéristiques d’une entreprise agile ?

Jim: La première caractéristique d’une entreprise agile est de faire preuve d’une très grande curiosité. Deuxièmement, l’entreprise doit laisser les informations circuler très librement entre ses murs. Mais une fois que les informations arrivent à destination au sein de l’entreprise, comment faire pour accélérer leur rythme de prolifération d’une personne à une autre ? Pour y parvenir, il convient de mettre en place une culture favorisant un haut degré de transparence, et en général, cela va de pair avec une densité relativement élevée. Vous avez alors un grand nombre de collaborateurs qui sont connectés les uns aux autres et qui sont en mesure de garantir que les informations sont transférées au sein de l’entreprise tout entière.

Les informations peuvent ainsi faire leur chemin à travers l’entreprise, et ce, rapidement, mais allons-nous réellement en faire quelque chose ? C’est à ce stade que la culture joue un rôle. Certaines entreprises ont une culture d’aversion pour le risque. Les entreprises véritablement agiles sont en mesure de prendre des décisions plus facilement en commençant par de petits changements qui permettent de réagir rapidement à de nouvelles informations. Leur culture encourage le prototypage et l’expérimentation de nouvelles idées, ces dernières étant ensuite analysées afin de déterminer si elles répondent aux attentes. Il s’agit véritablement d’une manière fondamentalement différente de gérer une entreprise, puisqu’auparavant les informations passaient par tous les échelons de la hiérarchie pour remonter jusqu’aux hauts dirigeants, qui prenaient ensuite leurs décisions. Aujourd’hui, si vous attendez que cela se produise, il sera probablement trop tard.

360: Comment pouvez-vous encourager une entreprise à faire preuve d’agilité dans l’ensemble de son activité, et non uniquement dans une partie de l’entreprise ?

Jim: Je pense qu’une entreprise agile est toujours prête à être en mesure de réagir rapidement. Cette faculté passe non seulement par une culture encourageant les réactions rapides, mais aussi par une culture qui planifie tout en termes d’agilité et de flexibilité. Cela nécessite, entre autres, de réfléchir à ses chaînes d’approvisionnement et à sa structure financière. Comment les collaborateurs de l’entreprise s’efforcent-ils d’optimiser chacune des procédures de prise de décision en termes de flexibilité ? En veillant à ce que l’ensemble des systèmes, procédures, règles et structures organisationnelles soient destinés en premier lieu à garantir une capacité de réaction rapide à de nouvelles informations.

Nous essayons de mettre en application cette approche au sein de Steelcase. Comme pour tout, plus vous en apprenez sur l’agilité, plus vous entrevoyez de possibilités de vous améliorer encore davantage. Je pense que nous progressons bien, mais il nous reste encore beaucoup de choses à accomplir. Nos clients nous consultent pour des questions de ce type : « Comment mettre en application certains de ces principes ? Comment apprendre à faire preuve de plus d’agilité ? Quel rôle pourrait jouer l’espace afin de nous aider dans ce sens ? » Ces questions nous emmènent sur une voie passionnante.

360: Comment le LINC de Munich peut-il contribuer à renforcer l’agilité de l’entreprise ?

Jim: Afin de faire preuve de davantage d’agilité, nous devons accroitre les interactions entre collaborateurs et intensifier la circulation des informations à travers l’entreprise. Le LINC de Munich a été spécifiquement conçu dans ce sens. Cet espace est destiné à accroitre au maximum le nombre d’espaces dans lesquels les individus peuvent interagir, que ce soit de manière formelle par le biais de réunions programmées ou de manière informelle via des discussions impromptues dans des environnements de passage ou au sein du WorkCafé. Nous plaçons délibérément les dirigeants non pas au dernier étage, mais à un étage inférieur situé au niveau du WorkCafé, afin d’augmenter la probabilité d’interaction entre les dirigeants et les autres collaborateurs.

Le LINC de Munich vise également à mettre beaucoup de pouvoir entre les mains des équipes projet. L’espace est conçu autour d’enclaves qui leur sont destinées afin de leur permettre de rester concentrées sur leur projet et d’accroitre la circulation des informations au sein de leur équipe. Il place également les dirigeants de manière à ce qu’ils agissent comme organisateurs de la culture, plutôt que comme décideurs. Dans l’idéal, nous devrions être en mesure de continuer à placer la prise de décisions entre les mains des équipes tandis que les dirigeants seraient disponibles pour les guider, les soutenir, les encourager ou les aider dans le cadre d’une prise de décision importante. J’ai bon espoir que ce nouvel environnement nous aide à innover davantage et à faire preuve de plus d’agilité afin de nous permettre de réagir plus rapidement à mesure que les choses évoluent dans le monde qui nous entoure.

Pour plus d’informations sur l’aménagement de l’espace de travail et l’expérience des employées et des clients au LINC à Munich, allez sur Créer le lien entre apprentissage et innovation.

.

Laissez un commentaire

Histoires similaires

Mieux travailler : vers une nouvelle expérience employé

Mieux travailler : vers une nouvelle expérience employé

En bouleversant notre manière de vivre, d’apprendre et de travailler, la pandémie nous a conduits à repenser l’expérience employé. Découvrez les nouveaux principes d’aménagement qui permettront aux entreprises de créer une expérience optimale.

Mieux travailler

Mieux travailler

Comme en témoignent nos enquêtes, les individus de retour au bureau aspirent à une amélioration significative de l’expérience employé. Ne nous contentons pas du statu quo : il est possible de faire encore mieux ! Découvrez les attentes des individus pour les années à venir.