Bien-être

Racing Across America – une course à travers les États-Unis

Quelques enseignements, issus de la course cycliste la plus difficile au monde, appliqués au monde du travail.

Racing Across America

4 800 km de course. 53 340 mètres de dénivelé. L’objectif ? Venir à bout de trois grandes chaînes de montagnes et traverser 12 États américains.

Il n’y a pas d’étapes intermédiaires. Ni de temps de repos déterminé pour manger et dormir. C’est une course sans interruption dans laquelle les cyclistes pédalent d’un océan à l’autre. La Race Across America (RAAM) est l’épreuve cycliste d’ultra-distance la plus dure au monde.

Racing Across America
Peter Smeets est avocat, chef d’entreprise et « ultra-cycliste ». Il est également le PDG d’Officebricks, une société vendant des cabines acoustiques qui a récemment établi un partenariat avec Steelcase afin de répondre au besoin d’intimité au sein de l’espace de travail. Dans le cadre du magazine 360°, P. Smeets nous parle plus en détails du dépassement de soi physique et des quatre enseignements qu’il a tirés de l’épreuve, qui selon lui s’appliquent également au monde du travail.

Le leadership

Tout est question d’équilibre. L’équilibre entre la hiérarchie et l’holarchie — le mouvement du pendule entre un leadership descendant et une situation sans aucun chef ni titre. « Un certain type de leadership est nécessaire, car les individus doivent se sentir à l’aise », explique P. Smeets. « Le responsable gère également au mieux les forces et les faiblesses de chacun, de sorte que le résultat global soit aussi bon que possible. »

De la même façon, la communication ouverte et la confiance entre les leaders et leurs collaborateurs directs constituent la clé de la réussite pour n’importe quelle équipe au sein de l’espace de travail. C’est lorsque les employés se sentent responsabilisés quant à la prise de risques, ont le sentiment que l’on accorde véritablement du crédit à leurs opinions, et estiment que leurs atouts spécifiques sont exploités à bon escient, qu’ils sont le plus en mesure de repousser les limites de la créativité et de l’innovation. Les équipes qui participent à la RAAM peuvent rouler jusqu’à 22 heures par jour. Sans un leadership fort, aucune équipe n’est capable de réussir.

 

 

Le travail d’équipe

P. Smeets a participé au triathlon Ironman pendant 20 ans. La principale différence entre l’Ironman et la RAAM ? Le travail d’équipe. « Je dirais que l’Ironman est l’exemple parfait d’un sport axé sur l’ego. On s’entraîne seul et l’on participe à la compétition pour soi », explique P. Smeets. « La RAAM est totalement différente, car en tant que cycliste vous avez besoin d’une équipe de 20 personnes à la mécanique bien huilée, et ce, jour et nuit. Sinon, c’est l’échec assuré. » En raison de la concentration extrême et du peu de sommeil, voire de son absence totale, les membres de l’équipe d’accompagnement qui s’occupent d’aspects tels que la navigation et la nutrition sont essentiels à la réussite de chacun des cyclistes.
Les employés des entreprises, à l’instar des participants à la RAAM, doivent pouvoir collaborer de manière fluide. La création d’une communauté favorise la confiance entre les membres d’équipe lorsque les projets se compliquent, et tout le monde sait que les idées créatives ne surviennent pas en vase clos — leur développement dépend d’une équipe de collaborateurs qui s’entraident et se stimulent les uns les autres.

 

Le pouvoir de la gestion de projets

Une absence de clarté, des coûts imprévus et des délais non respectés — voici quelques-unes des difficultés auxquelles doivent faire face les équipes de projets qui ne disposent pas de processus clairs ni d’une gestion des projets digne de ce nom. Vous pouvez croire P. Smeets sur parole ; les chefs de projets peuvent déterminer la réussite ou l’échec d’un projet, selon qu’ils en font un effort collectif agréable ou une mission stressante. « La RAAM est un projet qui s’étale sur un an, et si vous êtes à même de peaufiner chacun des détails, alors vous parviendrez à vos fins. Dans le cas contraire, vous pouvez avoir les meilleures jambes sur terre, elles ne vous seront pas d’une grande aide, car il vous faut avoir le contrôle sur des milliers de détails. Si votre gestion n’est pas excellente, il vaut mieux laisser tomber. »

 

La réussite en ligne de mire

Accompagné d’un ami et de deux professionnels figurant parmi les plus performants au monde, Karl Platt et Time Böhme, P. Smeets espère que son équipe, les « Gentlemen of Speed », se classera parmi les trois premières lors de la course de 2019. Pour franchir la ligne d’arrivée, cette compétition nécessite une vision entièrement focalisée sur l’objectif final tout au long de la course.

Les projets de longue durée peuvent être épuisants pour bien des employés, aussi bien sur le plan émotionnel que cognitif et physique. Cependant, P. Smeets souligne l’importance de se concentrer sur la phase finale lorsque les choses se compliquent. « Les conditions deviennent difficiles. Vous n’avez aucune intimité tout au long de cette semaine étant donné que vous vous retrouvez tous ensemble, répartis dans deux camping-cars. Il fait extrêmement chaud et vous ne dormez pas suffisamment. Il vous faut véritablement offrir une performance au plus haut niveau, et penser en permanence à la réussite du projet, et non à la façon dont vous pourriez améliorer votre situation personnelle. C’est la même chose au travail, les conditions peuvent se corser lorsque l’on travaille sur de nouveaux produits et de nouvelles idées, mais le fait de se concentrer sur la réussite future du projet est d’une grande aide. »

Laissez un commentaire

Histoires similaires

Créer des quartiers dynamiques pour les équipes agiles

Steelcase Flex Collection : conçue pour suivre la cadence des équipes agiles.

Exploiter le potentiel créatif des équipes avec Steelcase Flex Collection

Découvrez comment Steelcase Flex Collection facilite les activités quotidiennes des équipes créatives.

SILQ remporte un prix « Innovation by Design »

SILQ™, un siège au design révolutionnaire, a été distingué par Fast Company dans le cadre de l’édition 2019 des prix « Innovation